Les liens de parentés entre les cépages du Sud-Ouest

Publié le 4 Janvier 2014

Sur les précédents articles parlant des cépages franc-comtois, je site régulièrement les travaux récents de l'INRA sur les liens de parenté entre les cépages.

Lors d'une série de conférences à Toulouse le 10 et 11 décembre dernier, une partie de ces résultats a été présentée et filmée.

Je vous fais part de ces 2 films qui résument parfaitement le travail effectué et l'importance de la sauvegarde de ce patrimoine génétique.

La grande famille des cépages du Sud-ouest est abordée, mais l'exemple est parlant. Et vous le constaterez que les cépages (Gouais, Tressot, Savagnin,...) de l'Est de la France jouent un certains rôle dans l'histoire de ces cépages.

Historiquement, il y a eu certainement un axe d'échange du matériel génétique vigne entre le Nord-Est de la France et le bassin du Sud-Ouest: Olivier Yobrégat en apporte quelques explications.

Bon visionnage:

Pour aller plus loin: articles référents:

- JURA: Les cépages et le matériel végétal: partie 1, partie 2 et partie 3

- La sauvegarde des vieux cépages

Rédigé par Gaël DELORME

Publié dans #vigne et vins

Repost 0
Commenter cet article

Olif 04/01/2014 13:46

Pas encore regardé les vidéos, mais pour résumer, d'après toi, le trousseau est-il un véritable autochtone du Jura? Ou bien certaines de ses racines se trouveraient dans le Sud-Ouest, comme j'ai pu le lire récemment?

Olif 04/01/2014 20:24

Merci pour ces précisions, Gaël. Après avoir visionné ces fort intéressantes vidéos, je le pense aussi.

Gaël 04/01/2014 19:27

J'essaierai dés que j'en aurai le temps de publier les résultats sur les cépages de Franche-Comté. Hors avec sa parenté avec le Savagnin, le Trousseau est, de façon plus que probable, autochtone à notre région! L'axe d'échange avec le Sud-ouest s'est fait dans les 2 sens. Et le trousseau, par ce biais à du se retrouver jusque dans la vallée du Douro.